• Alesso - Heroes (we could be) ft. Tove Lo - Clip
  • Casseurs Flowters - 06h16 - Des histoires à raconter (clip)
  • David Carreira - Rien à Envier (Clip officiel)
  • David Guetta - Dangerous (Official Clip) ft Sam Martin
  • Louane - Avenir (clip)
  • M. POKORA - ON DANSE [Clip officiel]
  • Souchon & Voulzy – Derrière les mots
  • Current
-

Cette semaine dans l'Alsace innovante et créative :
- Le stand de la Région Alsace au salon de l'agriculture à Paris.
- Philippe Richert en visite sur le chantier du lycée Bartholdi à Colmar.
- Portrait de Thibaut Ackermann, jeune talent alsacien, artisan boucher traiteur.

-

Le rôle de l'innovation dans la croissance économique durable, a été analysé par Hedwige Chevrillon et le Cercle des économistes: Éric Carreel, président et co-fondateur de Withings, Agnès Bénassy-Quéré, professeur à l’École d'économie de Paris, Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des économistes, et Emmanuel Lechypre, éditorialiste économique à BFM Business. - Le Grand Journal, du 2 mars, sur BFM Business.

-

Le retour de la France dans la course à l'innovation, a été analysé par Hedwige Chevrillon et le Cercle des économistes: Éric Carreel, président et co-fondateur de Withings, Agnès Bénassy-Quéré, professeur à l’École d'économie de Paris, Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des économistes, et Emmanuel Lechypre, éditorialiste économique à BFM Business. - Le Grand Journal, du 2 mars, sur BFM Business.

-

La Bourse de Paris enregistre une légère baisse (-0,69%) lundi. En France, on constate une nouvelle détérioration de l'activité manufacturière en comparaison avec les bons chiffres en Allemagne.

-

Le retour de la France dans la course à l'innovation, a été analysé par Hedwige Chevrillon et le Cercle des économistes: Éric Carreel, président et co-fondateur de Withings, Agnès Bénassy-Quéré, professeur à l'École d'économie de Paris, Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des économistes, et Emmanuel Lechypre, éditorialiste économique à BFM Business. - Le Grand Journal, du 2 mars, sur BFM Business.

-

GROS DELIRE SUR GOAT SIMULATOR

En live tous les soirs ici : http://bit.ly/TwitchPlayComedyClub
Notre boutique de T-shirts : http://bit.ly/BoutiquePlayComedyClub

JEUX ET CLÉS STEAM -70% ici : http://bit.ly/1ygnG78
Gros DÉLIRE sur GTA V, FUN & WTF ici : http://bit.ly/YTGTA5
_

Message IMPORTANT :

Beaucoup se demandent pourquoi il n'y a aucune réponse quand vous envoyez une vidéo. Il faut savoir que depuis la MAJ lorsqu'un message est accompagné d'une vidéo, il va directement dans les spams. Et c'est impossible de répondre à un spam, sauf en le validant. Malgré cela, même en validant un spam il est très difficile de le retrouver avec le nombre important de message qu'on reçoit dans la journée.
J’espère que vous comprendrez. Merci et à bientôt.

Vidéo proposée par : https://www.youtube.com/user/AlexlxlFR

- Tu peux t'abonner en cliquant ici : http://bit.ly/RC13Df

Notre Twitter : http://bit.ly/XjhKEg
Notre FaceBook : http://on.fb.me/WuRPtU
_

Lunette de gaming Gunnars Optik : http://www.gunnars.fr/
Vidéo uploadée en #4GBouygues grâce au hotspot Bbox Nomad de Bouygues Telecom http://po.st/BboxNomad4G
Montage des vidéos sur portable MSI : http://fr.msi.com
Notre boitier d'acquisition vidéo/stream : http://gamerzone.avermedia.com

Merci d'avoir regardé cette vidéo!


Chaînes

La France est-elle de retour dans la course à l'innovation ?: Éric Carreel, Agnès Bénassy-Quéré, Jean-Hervé Lorenzi et Emmanuel Lechypre (2/2) - 02/03

La tendance du moment: La Fondation Jacques Rougerie vient de lancer son concours d'architecture 2015 – 02/03


Thématiques

Taylor Swift : Barack Obama reprend "Shake it off" (Vidéo)

Taylor Swift a de nombreux fans et il semblerait que Barack Obama en fasse partie. Découvrez la reprise de "Shake it off" par le Président américain !

Barack Obama est-il fan de Taylor Swift ?
Petite princesse de la pop, Taylor Swift s'impose aujourd'hui comme l'une des idoles de l'Amérique. Difficile de résister aux sonorités entraînantes de ses chansons, qui sont toujours teintées d'une pointe d'insolence. Ce n'est pas le policier de Dover, dont la reprise de Shake It Off en play-back dans sa voiture avait fait le buzz, qui dira le contraire ! Après les représentants des forces de l'ordre, c'est l'autorité suprême que le tube de Taylor Swift séduit aujourd'hui. Et pour cause ! Barack Obama a été surpris en train de fredonner les paroles de sa célèbre chanson, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous. Le Président américain serait-il fan ?

VIDEO. Le clip dérangeant des bébés rappeurs de Sarcelles
Paroles violentes, arme et billets exhibés... Dans une vidéo diffusée sur le Net, un groupe de jeunes garçons de Sarcelles imite les grands. La justice a été alertée.
Une douzaine d’enfants brandissent des liasses de billets et une arme dans ce clip de rap vu près de 80 000 fois sur internet depuis le début de l’année.
Sarcelles (Val-d’Oise). Une douzaine d’enfants brandissent des liasses de billets et une arme dans ce clip de rap vu près de 80 000 fois sur internet depuis le début de l’année. (DR.)
Une arme exhibée fièrement, des liasses de billets entre les mains, l'apologie de la drogue, de la violence et du sexe. Ce cocktail est fréquent dans le rap, mais un clip mis en ligne début janvier franchit un cap supplémentaire. Cette fois, ce ne sont pas des professionnels devant la caméra, mais des enfants de Sarcelles.

Des collégiens pour certains ; des écoliers de primaire pour d'autres, visiblement. Les autorités ont annoncé hier qu'une enquête allait être lancée.

Dans ce clip de cinq minutes tourné au coeur du Grand-Ensemble, les petits — une douzaine — jouent aux grands dealeurs, visent la caméra avec leur arme. Le morceau du groupe Sarcelleslite s'appelle « 1er Pocheton », expression qui définit un sachet en plastique contenant de la drogue. Il a été déjà visionné plus de 79 000 fois. Un record pour Treize K, une chaîne YouTube dont les vidéos affichent plus souvent quelques centaines de vues, voire beaucoup moins.

VIDEO. Le clip « 1er Pocheton »


Les paroles sont provocantes. « Il faut se faire soseillo (NDLR : de l'oseille). Sors pas un taret, si t'as pas les c... de tirer. Ici, c'est sans pitié, on t'allume au mortier », lance un des gamins en rappant. Autour de lui, le groupe saute en exhibant des coupures de 20 € : « Sarcelles-lite, on fait le kiff, 9-5-2 on fait du biff, on fait des lletbi, on fait que des lletbi [...] On te canarde, y'a pas de pitié, on vise pas les ieps (pieds), on vise la teuté (tête) », enchaîne un autre jeune assis devant le toboggan d'un espace pour enfants. Viens le couplet sur les femmes : « Dans le peura, je laisse des cetras, comme sur le c... à ta reuseu », lâche un jeune. Une « punchline » qui se traduit par : « Dans le rap, je laisse des traces comme sur le c... de ta sœur ».

Certains cagoulés font des roues arrière sur leurs scooters. A plusieurs reprises, les gamins font référence à la secte Abdoulaïe, le surnom d'un quartier de Sarcelles, qui avait déjà donné son nom au Secteur A, le célèbre collectif de rappeurs des années 1990 avec Passi et Stomy Bugsy. A la fin du clip, un adulte, capuche sur la tête, apparaît au milieu de la troupe de mineurs surexcités. « Demande à Manouch, le rebeu carlouche », s'amusent les jeunes. Sur YouTube, sous la vidéo, il se présente comme le producteur de ce clip et laisse sa page Facebook. Contacté cette semaine, il n'a pas donné suite à nos appels.

Cette vidéo, où on a bien du mal à trouver une once de second degré, pose question. Les parents ont-ils donné leurs autorisations, obligatoires, pour que leurs enfants tournent le clip ? Une chose est sûre : les autorités n'ont pas été prévenues. « C'est scandaleux. Ce type de vidéo est inadmissible », tempête François Pupponi, député-maire (PS) de Sarcelles. « Nous allons saisir le procureur pour qu'il y ait des sanctions pénales exemplaires. On ne peut pas laisser faire ça. Il y a des gens qui font de l'argent avec ça. »

« Il faut visionner attentivement ce clip pour déterminer si des poursuites pénales peuvent être engagées, prendre en compte les propos qui sont tenus, déterminer de quelle arme il s'agit, si elle est vraie ou factice », précise pour sa part Yves Jannier, le procureur de Pontoise. Il évoque, comme procédure possible, les infractions liées à l'arme et à sa détention, mais aussi l'incitation à la débauche, l'apologie de crime.

Le deal, les armes... Les stars du rap français comme Kaaris ou Booba usent régulièrement de ces codes. Tous se défendent en avançant l'argument de la fiction. Un argument qui passe mal quand on mêle des enfants à cet univers.

Clip de rap à Sarcelles: "On a juste voulu se faire un petit délire"

Clip de rap à Sarcelles: "On a juste voulu se faire un petit délire"
Une image du clip où les Une image du clip où les "bébé rappeurs" exhibent des liasses de billets. - © BFMTV
Une plainte pourrait rapidement être déposée par les autorités car une enquête est ouverte. "Il faut visionner attentivement ce clip pour déterminer si des poursuites pénales peuvent être engagées", précise le procureur de Pontoise, cité par Le Parisien.

Le plus âgé doit avoir autour de quatorze ans. Ils sont une dizaine à se revendiquer de la ville de Sarcelles dans le Val-d'Oise dans la vidéo d'un clip de rap - intitulé 1er pocheton, en référence au sachet où est vendu le cannabis - qui a été vu déjà près de 100.000 fois ce dimanche, raconte le Parisien. Problème, ceux qui ont été surnommé les "bébés rappeurs" mais se produisent sous le nom Sarcelleslite, exhibent fièrement armes à feu (factices?) et liasses de billets.

Les propos sont également très violents, vantant la drogue, les "braquos" (braquage), et l'argent facile. Comme dans de nombreux clips de rap français ou américains, les propos sont aussi mysogines et les femmes évoquées comme des "taspés" (pour pétasses), vues comme de simples objets sexuels.

Une plainte de la mairie

Mais une plainte pourrait rapidement être déposée par les autorités car une enquête est ouverte. "Je suis scandalisé de voir des très jeunes adolescents tenir des propos de haine et de violences comme cela, explique à BFMTV le maire PS de Sarcelles, François Pupponi. Il faut que l'on apporte une réponse pénale, donc on va saisir la justice."

"Il faut visionner attentivement ce clip pour déterminer si des poursuites pénales peuvent être engagées", précise ainsi Yves Jannier, le procureur de Pontoise, interrogé par Le Parisien.

"On a juste voulu faire un petit délire", explique un des jeunes du clip

Au pied d'un immeuble, nous retrouvons celui qui a réalisé le clip. Surnommé "Le Manouche", ce jeune homme de 25 ans qui se dit totalement dépassé par cette polémique. "On parle de drogue, comme dans les films. Mais ce ne sont pas des dealers, ils vont tous à l'école. Il n'y a rien de méchant, c'est que de la comédie, que des comédiens", plaide-t-il anonymement au micro de BFMTV, s'excusant qi certaines personnes ont pu "mal prendre les choses".

Même son de cloche du côté de deux collégiens qui apparaissent dans ce clip. Eux assurent qu'ils voulaient simplement "faire le buzz" et imiter les vrais rappeurs. "On a juste voulu faire un petit délire quoi. On a fait un petit truc comme ça, pour rigoler. On n'est pas ce qu'on dit dans le clip", assurent-ils. Un délire qui pourrait leur coûter cher: 18 mois de prison et 37.500 euros d'amende, pour incitation à la violence.



SARCELLES : UN GROUPE DE "BÉBÉS RAPPEURS’’ FAIT LE BUZZ AVEC UN CLIP QUI DÉRANGE

Sarcelles : Un groupe de "bébés rappeurs’’ fait le buzz avec un clip qui dérange
Une dizaine de jeunes adolescents font actuellement l’objet d’une enquête à cause d'un un clip de rap diffusé sur internet dans lequel la violence et l’argent facile sont mis à l’honneur.
Ils ont une dizaine d’années et exhibent déjà fièrement leurs flingues devant la caméra, factices ou non. Les "Sarcelleslite", comme ils se nomment, défrayent actuellement la chronique après avoir tourné un clip qui réunit tous les codes du gangsta rap. Le titre 1er pocheton a scandalisé le maire de Sarcelles François Pupponi, mais ne serait que "de la comédie" selon le réalisateur du clip, âgé de 25 ans.

Flingues, ‘’Braquos’’ et ‘’taspés’’ : quand les gamins jouent les stars du rap
Déjà visionné près de 100 000 fois dimanche 1er mars selon le journal Le Parisien, le clip de ces très jeunes rappeurs de Sarcelles n’est pas très différent des œuvres de Booba ou Rohff. Ce qui dérange les autorités dans cette vidéo publiée au début du mois de janvier 2015, c’est avant tout l’âge de ces "bébés rappeurs" qui jouent les pointures. Il faut dire que tout est réuni pour choquer : flingues et liasses de billets exhibés devant la caméra, apologie des "braquos" (braquages) et de la drogue ("pocheton", c’est le sachet qui contient le cannabis), femmes décrites comme de vulgaires objets sexuels (des "taspés"), les jeunes chanteurs y vont fort. "Je suis scandalisé de voir des très jeunes adolescents tenir des propos de haine et de violences comme cela. Il faut que l'on apporte une réponse pénale, donc on va saisir la justice.", a expliqué le maire de Sarcelles à BFMTV.

Le clip 1er pocheton des Sarcelleslite fait scandale


Juste "un petit délire" pour les intéressés
Si la justice s’intéresse de très près à l’affaire, les stars du clip, quant à elles, paraissent plutôt étonnées de la tournure prise par les événements : "On a juste voulu faire un petit délire quoi. On a fait un petit truc comme ça, pour rigoler. On n'est pas ce qu'on dit dans le clip.", affirme l’un des "bébés rappeurs". Manouche le "rebeu kerlouch" comme décrit dans la chanson et réalisateur du clip âgé de 25 ans, explique quant à lui : "On parle de drogue, comme dans les films. Mais ce ne sont pas des dealers, ils vont tous à l'école. Il n'y a rien de méchant, c'est que de la comédie, que des comédiens." Reste encore à savoir si les parents de ces rappeurs en herbe avaient effectivement donné leur autorisation pour le tournage du clip, et surtout ce qu'ils en pensent aujourd'hui !

-

Toi aussi tu as différentes façons de dire danser?
Découvre mon Top 20 des Danses!
...
Abonne-toi:
YouTube: https://www.youtube.com/user/ChoopTubeVideos
Facebook : https://www.facebook.com/ChoopTube
Twitter : https://twitter.com/ChoopTube
Vine : https://vine.co/Choopa

Abonne-toi aussi à Jean-Claude Vandale:
https://www.youtube.com/user/JCVandale

-

Joli coup de com’ pour Nissan qui signe une publicité avec une voiture phosphorescente qui malheureusement, ne sera pas commercialisée pour le moment. C’est le zapping tv auto !

Mais aussi un incroyable crash survenu dans l’émission Nitro circus. Sans oublier des images du nouveau James Bond 007 avec son Aston Martin dans Automoto !

Suivre nos zappings sur notre page Facebook :
http://www.facebook.com/pageLEZAPPING

10 astuces de grand-mère pour se simplifier la vie

Une tâche qui ne part pas sur le pantalon, un mal de ventre tenace, plus de sac poubelle ? C’est bien connus, les astuces de grand-mères sont les meilleures pour résoudre les petits problèmes de la vie quotidienne !

Dans cette vidéo, vous allez découvrir 10 astuces drôles et insolites pour vous faciliter la vie, merci Grand Maman !

One Piece - Episode 682 - VostFR - En Français

One Piece (ワンピース, Wan Pīsu?) est une série manga shōnen créée par Eiichirō Oda prépubliée pour la première fois le 4 août 1997et toujours en cours de parution. Au Japon, les chapitres sont prépubliés chaque semaine dans le magazine Weekly Shōnen Jump, puis sont regroupés dans des volumes reliés tous les trois mois, aux éditions Shūeisha depuis le 24 décembre 1997.

Le manga connait très rapidement le succès, ce qui amène les production I.G à tester la popularité du manga à l’écran, un film d'animation appelé plus communémentOAV est créée et diffusée en 1998 à la télévision japonaise. Les droits de la série seront ensuite acquis par la société Tōei Animation qui adapte le manga en anime, cette version est diffusée depuis 1999. Les Japonais peuvent apprécier la diffusion de cette adaptation animée chaque dimanche ou presque depuis donc prêt de 13 ans.

La série compte actuellement 577 épisodes. L'anime est connu pour se rapproché au plus prêt du manga (hormis les filler bien sûr), fidélité prouvée par des illustrations en couleur de l'auteur mises en animation dans les génériques. De nombreux produits dérivés ont aussi été créés, profitant de la vague de succès qu'apporte la licence chaque année, tels des romans, des téléfilms, des figurines et des jeux vidéo.

One Piece relate les aventures d'un équipage de pirates ayant pour capitaine Monkey D. Luffy dont le rêve est d'obtenir le One Piece, fameux trésor inestimable qui appartenait au seigneur des pirates Gol D. Roger (ou Gold Roger) mort il y a de cela plus de vingt ans ; celui qui découvrira ce trésor pourra devenir à son tour le seigneur des pirates.

En France, le manga est publié par Glénat depuis 2000, 64 tomes sont sortis à ce jour. L'anime est licencié par Kana Home Video qui a acquis les droits pour éditer l'anime en version française jusqu’à l'épisode 557.

One Piece est le manga le plus vendu au Japon, chaque tome se classe numéro 1 dès sa sortie. Le record est détenu par le tome 67 qui s'est vendu à plus de 4.05 millions d'exemplaires1. En France, la série est devenue leader en 20112 et s'est vendue à 6 millions d'exemplaires depuis sa sortie. En 68 volumes, le tirage total des tomes de One Piece s'élève actuellement à 280 millions d'exemplaires uniquement au Japon. C'est aussi le manga le plus vendu au monde dépassant Dragon Ball d'Akira Toriyama.

L'histoire de One Piece se déroule dans un monde fictif, dominé par des océans où des pirates aspirent à une ère de liberté et d'aventure connue comme « l'âge d'or de la piraterie ». Cette époque fut inaugurée par l'exécution de Gol D. Roger, le Seigneur des Pirates. Avant d'être exécuté, Roger annonça au monde que ses habitants étaient libres de chercher la richesse qu'il avait accumulée durant sa vie entière, le One Piece.

Vingt-deux ans après l'exécution de Roger, l'intérêt pour le One Piece s’éteint petit à petit. Beaucoup y ont renoncé, certains se demandent même s'il existe vraiment. Même si les pirates sont toujours une menace pour les habitants, la Marine est devenue plus efficace pour contrer leurs attaques sur les quatre mers (East Blue, North Blue, West Blue et South Blue). Pourtant, ce changement n'a pas dissuadé Luffy, un jeune garçon, de vouloir devenir le successeur du légendaire Roger. Il va ainsi partir à l’aventure en se donnant comme premier objectif de créer un équipage afin de rejoindre la mer de Grand Line (la Route de tous les périls chez Glénat), où la fièvre de la « grande vague de piraterie » continue de sévir, et où de nombreux grands noms de la piraterie sont à la poursuite du One Piece.

Luffy part à l'aventure après sa rencontre avec Shanks le roux, le capitaine d'un navire de pirates qui a passé un an dans son village et l'a sauvé d'un monstre marin en sacrifiant son bras. Depuis, Luffy porte son chapeau de paille qu'il lui a offert pour marquer la promesse de devenir un grand pirate. Ce chapeau deviendra donc le symbole de son équipage. C'est à cette époque qu'il mange un fruit du démon que détenait Shanks (le fruit du caoutchoutier Gum Gum), et qui rend son corps élastique. Nombreux et divers, ces fruits une fois mangés donnent des capacités utiles aux combats, mais l'utilisateur de l'un des fruits perd toutes ses forces lorsqu'il est immergé dans l'eau de mer. Lors de ses péripéties, Luffy rencontrera de nombreuses personnes qui deviendront amis ou ennemis, et parmi eux quelques-uns viendront lentement étoffer son équipage. Ils vivront alors toutes sortes d'aventures drôles et parfois moins drôles, et devront se confronter à de nombreux équipages pirates ainsi qu'aux soldats de la Marine, garants de la paix. Ils profiteront de ces rencontres pour parfaire leurs techniques de combat et renforcer leur amitié.
Personnages


One Piece est un manga ayant la particularité de posséder son propre univers et de mettre en scène une multitude de personnages très charismatiques. En effet, l'auteur prend soin de ne pas négliger la personnalité, l'aspect physique et l'histoire de ses personnages, même secondaires. Deux groupes se distinguent : les pirates, éparpillés aux quatre coins du globe ; et ceux qui les traquent : la Marine, avec son organisation hiérarchique. Leurs rapports bien que conflictuels sont loin d'être manichéens. En dehors des pirates et de la marine on peut retrouver les chasseurs de primes qui sont eux aussi à la poursuite des pirates pour ensuite les donner, en échange d'une prime, à la marine.

-

Mister Emma a donné rendez-vous à toute l’équipe du bureau Architectes Associés pour parler de leur projet au boulevard de l’Empereur à 1000 Bruxelles. Ce bâtiment très contemporain se situe en bordure d’un témoignage historique de l’enceinte de Bruxelles. Comment Marc Lacour, Sabine Leribaux et Mattias D’Hooghe ont-ils répondu répondu aux exigences des Monuments et sites ? Comment ont-ils satisfait les exigences du maître d’ouvrage pour obtenir des bureaux et des logements sur un terrain très particulier ?

-

La tendance du moment: la construction de SearObiter, le vaisseau d'exploration scientifique et les projets visionnaires de la Fondation Jacques Rougerie, ont été les thèmes abordés par Jacques Rougerie, président de la Fondation Jacques Rougerie, Meriem Chabani, lauréate du prix d'Architecture pour la Mer, Gonzague de Blignières, mécène de la Fondation et président du Comité de surveillance d'Equistone Partners Europe, et Jean-Luc Allavena, associé du fonds d'investissement Apolo International Londres. - Goûts de Luxe Paris, du 2 mars, présenté par Karine Vergniol, sur BFM Business.